30 janvier 2020 - classedematernelle

« Gué, gué, pince-moi l’nez, appelons Papa Grand-nez… »

Mais qui est « Papa Grand-nez » ? C’est un des personnages du conte que nous avons vu en classe. En effet, mardi 21 janvier, trois dames (de l’association « Mémoires vives et Conteurs de bouche à l’oreille ») sont venues nous conter l’histoire d’un prince qui se sentait bien seul, mais qui, en se promenant un jour, a rencontré une princesse dans la forêt. Malheureusement, la rivière les séparait…
Dans une ambiance douce et feutrée, nous avons écouté et regardé le spectacle avec beaucoup d’attention. Nous avons mémorisé la petite ritournelle : « Gué, gué, pince moi l’nez, appelons Papa Grand-nez, Gué, gué, pince moi l’nez, il va tout nous raconter ». Et quand Papa Grand-nez apparaît, il a toujours de bonnes idées, mais attention, « Cric, crac, qui qui le dira, en pierre se transformera… ».
Pépé Lucien, lui aussi, aimait écouter ce conte du Morvan, quand il était petit. Et oui, pas de télévision, pas d’écrans autrefois. Alors on écoutait des histoires, tous ensemble, petits et grands, assis au coin du feu, à la veillée, le soir.

Source Photo : Maison du Patrimoine Oral, avec leur aimable autorisation pour la publication de cette photo. Source Photo : Maison du Patrimoine Oral, avec leur aimable autorisation pour la publication de cette photo. Source Photo : Maison du Patrimoine Oral, avec leur aimable autorisation pour la publication de cette photo. Une branche de l’arbre rouge… 

Le Prince et la Princesse, en pierre se sont transformés… Comment les libérer du sortilège ?

Source Photo : Maison du Patrimoine Oral, avec leur aimable autorisation pour la publication de cette photo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute copie, utilisation ou reproduction des photographies est strictement interdite